Offre d'emploi CDD IT : Ingénieur-e de Recherche (H/F) en élaboration et caractérisation de matériaux céramiques (VILLEURBANNE - Rhone-Auvergne)

 

L'offre ci-dessous est à pourvoir début 2020. Idéalement, le contrat démarrerait le 01/04/20. Le poste est basé à Lyon. Les candidatures sont à déposer sur Portail emploi CNRS : Lien vers l'offre

Une expérience en technologie des hautes pressions serait appréciée.

Référence : UMR5306-SYLLEF-001
Lieu de travail : VILLEURBANNE
Date de publication : mardi 3 décembre 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
BAP : Sciences chimiques et Sciences des matériaux
Emploi type : Ingénieur-e de recherche en science des matériaux / élaboration
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2423 et 2612
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions
L'ingénieur-e de recherche sera recruté-e dans le cadre d'un programme de pré-maturation du CNRS portant sur le développement d'un procédé de frittage flash (ou SPS, Spark Plasma Sintering) couplant très hautes pressions (plusieurs GPa) et déformation par torsion pour l'élaboration de matériaux nanostructurés haute performance.

Activités
Après formation à la technique par les développeurs, la personne recrutée devra prendre en main le dispositif de frittage flash à haute pression pour mener de manière autonome l'optimisation des procédés d'élaboration de deux matériaux stratégiques, de type nano-céramiques. Ceci implique :
-Essais de frittage/optimisation des paramètres.
-Caractérisation des céramiques (diffraction des rayons X, microscopie électronique, polissage, mesures de transparence optique, mesures de densité, mesures de dureté).
-Participation à l'amélioration du prototype du dispositif de frittage flash utilisé en lien avec l'équipe d'ingénieurs et de chercheurs.
Le dispositif de frittage flash utilisé est un prototype, breveté en 2018. Il a la particularité d'être portable et peut être installé sur une ligne de lumière de synchrotron pour l'étude physico-chimique in situ du frittage. L'ingénieur-e recruté-e participera au minimum à 2 semaines d'expériences sur synchrotron. Il(elle) préparera ces expériences en amont et analysera les données des expériences (analyse de diffractogrammes de rayons X et d'images de tomographie).

Compétences
-Expérience en élaboration de matériaux frittés
-Expérience en étude de microstructures de matériaux
-Connaissances en traitement de données DRX (analyse de phases, détermination des tailles de cristallites et des contraintes résiduelles)
-Goût prononcé pour le travail expérimental

Contexte de travail
La mise au point du procédé d'élaboration des deux matériaux stratégiques est menée en collaboration avec deux équipes de céramistes utilisant le procédé de frittage SPS : l'Institut de Recherche sur les Céramiques de Limoges et le laboratoire Mateis-INSA Lyon. Les essais de frittage sous torsion seront réalisés à l'Institut de Minéralogie, de Physique des Matériaux et de Cosmochimie, à Paris.
Le poste est basé à l'Institut Lumière Matière à Lyon, mais la personne devra impérativement réaliser 3 missions d'une semaine au laboratoire de Limoges et autant à Paris, ainsi que 2 semaines minimum sur synchrotron.
L'objectif du projet de pré-maturation est la valorisation d'un dispositif de frittage innovant qui pourrait déboucher sur un programme de maturation en partenariat avec un industriel.

Contraintes et risques
Une formation aux risques électriques sera nécessaire en début de contrat